PKR

La technique PKR « photo-kératectomie réfractive » est la technique réalisée au laser qui a le plus de recul. C’est la technique la plus simple. Le laser excimer fraise la surface de la cornée et fait correspondre la courbure aux dimensions de l’œil.

Son innocuité fait perdurer son succès malgré le relatif inconfort des suites opératoires.

LASIK

La technique LASIK « laser in-situ keratomileusis » est la technique de référence. La plus couramment pratiquée, elle est appréciée pour ses suites opératoires indolores, la récupération immédiate et la stabilité dans le temps. Les défauts les plus divers trouvent leur technique de choix.

La technicité de cette méthode est la plus élevée et nécessite un environnement particulier, du matériel onéreux, un chirurgien plus expérimenté.

SMILE

Très à la mode, cette « 3e génération » de correction laser réservée à la myopie, 100% réalisée avec le laser femtosecond, développée par Carl Zeiss® est assez séduisante dans le cadre d’un syndrome sec.

Mais la précision inférieure au meilleurs lasers excimer, sa consommation de tissu élevée et sa complexité technique montre les limites d’une voie technologique prometteuse.

Aucune technique n’étant la meilleure dans toutes les indications, le Dr Garnier utilise le SMILE dans son arsenal thérapeutique pour certains patients aux indications choisies (<10%).

Tableau comparatif

tableau comparatif technique laser traitement chirurgie opération myopie presbytie astigmatisme hypermétropie PKR LASIK SMILE